Aller au contenu principal

Un jardin communautaire…pour quoi faire?!

Monde citoyen
jardin
Corps

Si tu es fan de ton CJE et que tu nous suis sur les réseaux sociaux, tu as certainement vu passer quelques photos de notre super jardin communautaire. Construit sur le terrain de la résidence Myosotis, juste à côté de la bâtisse du Carrefour, notre jardin déborde de vie depuis le début du mois de juin. Mais tu te demandes peut-être pourquoi réaliser un jardin qui offrira des récoltes pour un grand nombre de personnes et pourquoi on te demande de mettre la main à la pâte pour l’entretien de cette parcelle de terre. Voici donc quelques informations clés sur ce concept.

Avoir un jardin communautaire ne signifie pas simplement de cultiver des légumes et d’entretenir notre potager. Il s’agit également de créer des liens sociaux avec les autres membres du jardin, d’échanger des conseils et des renseignements, d’aider les personnes ayant moins les moyens de se procurer des légumes frais en magasin, de mélanger les générations, passant des jeunes aux personnes âgées. C’est aussi un sentiment de fierté non négligeable pour plusieurs que de partir d’un endroit terreux où l’on sème quelques graines et en obtenir une grande quantité de légumes frais.

C’est aussi voir la vie évoluer d’elle-même, en formule rapide et sous nos yeux. C’est se conscientiser sur l’importance de jardiner de manière biologique, sans utiliser de pesticides ou d’herbicides. C’est s’épanouir et évoluer dans un projet que l’on débute avec rien et qu’on termine avec des plateaux qui débordent de fines herbes, légumes et fleurs.

jardinage

Jardiner peut même devenir thérapeutique. Tu as eu une journée difficile et tu cherches à libérer ton esprit? Un simple petit 15 minutes à jouer dans la terre, à nettoyer les plants, à récolter les légumes prêts ou à arroser ta parcelle peut grandement t’aider à lâcher prise. Le simple fait de te retrouver à l’extérieur joue déjà un grand rôle dans le fait de te sentir mieux. De plus, la concentration nécessaire à la récolte ou au nettoyage force ton esprit à ne pas prendre d’autres directions.

Le choix des types de légumes cultivés dans un jardin communautaire peut être décidé en équipe, quand les jardiniers se rencontrent en début de saison, comme il peut être à la discrétion de chaque utilisateur. Naturellement, il y a des règlements à suivre, notamment sur la manière de disposer les plants selon leur hauteur, leur capacité à ramper, leur largeur, ou encore sur la profondeur de terre offerte, car plusieurs légumes ont besoin de beaucoup d’espace dans le sol pour grandir (on parle des carottes, des pommes de terre, des radis, etc.). 

Certains plants ont été achetés avec déjà quelques semaines de vie, alors que d’autres ont pris naissance à l’intérieur du CJE dès le printemps. Les semis ont été réalisé par les jeunes, avec l’aide de l’organisme La Brouette qui est spécialisé dans l’agriculture urbaine.  

semis

L’idée de créer notre jardin sur le terrain de la résidence Myosotis n’est pas le simple fruit du hasard. Puisque cette résidence offre des soins à des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer, nous avons offert à la direction de permettre aux résidents de s’impliquer, s’ils le désirent. À tout le moins, ils ont pu bénéficier d’une partie des récoltes durant la saison. D’autres légumes récoltés ont simplement été offert en libre-service directement dans nos locaux, à ceux qui avaient envie de croquer dans un mini-poivrons ou de savoureux une petite tomate bonbon. Finalement, nos jeunes ont aussi procédé à la transformation de certains produits. Par exemple, du pesto, du potage de légumes, des muffins au zuchinni et des smooties ont été cuisiné directement au CJE par et pour les jeunes.

En conclusion, on peut donc dire qu’un jardin communautaire sert à rassembler les gens autour d’un projet sain et environnemental. Certes, l’entretien est non-négligeable et une grande responsabilité est requise du mois de mai à octobre, mais le résultat en vaut la peine. Merci à tous ceux qui se sont impliqués dans ce projet, de l’étape des semis, à la construction et l’entretien du jardin ou de la transformation des récoltes.

 

Publié par

Myriam Beauchamp
Passionnée de nature, je suis diplômée du domaine de l’environnement. Qu’est-ce que je fais au CJE? Je partage ma grande passion pour le dépassement de soi avec des jeunes qui cherchent l’emploi. J’ai toujours dit qu’il était primordial d’être heureux de partir de la maison chaque matin et c’est exactement ce que je vis ici. En tant que conseillère en emploi, c’est ce que j’essaie de transmettre à mes clients. Fervente adepte de yoga et de méditation depuis de nombreuses années, je vise à mettre en pratique ces enseignements et profiter de chaque instant tout en ayant des rêves à l’infini. Crois-moi, ceux-ci peuvent tous se réaliser si tu y crois passionnément. Namaste!
Designed by Cisco Certification