Aller au contenu principal

Repensons l’éducation : présentation!

Monde scolaire
apprendre autrement
Corps

Pouvons-nous offrir une éducation standard pour tous et nous attendre à obtenir des résultats de maintien et de diplomation satisfaisants? D’ailleurs, pouvons-nous même se satisfaire d’un taux qui ne serait pas de 100 %? Au Québec, en 2019 le taux de diplomation était de 67,4 % après 5 ans d’études et montait à 80 % après 7 ans. [i] Personnellement, je trouve que ces taux sont loin d’être suffisants et reflètent les conséquences d’un système d’éducation rigide favorisant la réussite que d’une certaine partie de la population.

Il pourrait être facile de dire que 80 % ce n’est pas si mal et que dans le fond, le niveau de scolarité de chaque individu est associé à la responsabilité et à la volonté personnelle. Après tout, l’uniformisation de l’éducation propose une égalité des chances et il appartient à chaque personne de trouver la motivation nécessaire pour compléter ses études.

Cependant, ne pas considérer l’environnement personnel, scolaire, familial et social d’un individu et se limiter au fait que chacun ait accès à une éducation standard jusqu’à ses 16 ans est selon moi problématique et ne fait que maintenir notre système scolaire dans une structure ne prenant pas en considération l’unicité et les réalités de chacun.

 

Repensons l’éducation : Série d’articles

Bref, vous comprendrez que je ne suis pas une grande admiratrice du système scolaire traditionnel actuel et que j’ai un grand intérêt face aux pratiques innovantes favorisant la réussite des laissés pour compte.

Cet enthousiasme face aux différentes possibilités éducatives, je le partage aussi avec ma collègue Joanie Laperrière avec qui je ferai équipe pour cette suite d’articles. Nous tenterons ensemble de repenser l’éducation traditionnelle en réfléchissant sur les enjeux actuels et en vous présentant nos découvertes sur ce qui se fait de différent au Québec et ailleurs dans le monde.

 

Réflexion

Pour conclure, j’aimerais vous laisser sur une piste de réflexion en lien avec le sujet de notre prochain article: la pratique de la philosophie pour enfant.

Pourrions-nous imaginer un système éducatif qui enseignerait de façon explicite les outils de la pensée critique et les habiletés sociales permettant à l’enfant de s’engager activement et consciemment, dans un parcours scolaire et un cheminement personnel épanouissant et harmonieux?

Bonne réflexion!

 

 

[i] https://www.institutduquebec.ca/docs/default-source/Indice-Emploi/9652_d%C3%A9crochage-scolaire-au-qu%C3%A9bec_idq_br.pdf?sfvrsn=4

Publié par

Marie-Claude Touzin
Je n’ai pas peur de faire les choses différemment et j'adore découvrir les forces et particularités des jeunes. D’ailleurs, je suis convaincue que chaque personne a des besoins particuliers lorsqu’il est question d’éducation alors j’aime mettre ma créativité en action afin d’y répondre. J’adore la philosophie puis l’implication citoyenne et j’espère réussir à vous transmettre un peu de ma passion!
Designed by Cisco Certification