Aller au contenu principal

Série ambassadeur CJE: l’histoire de Jessica

Monde scolaire
ambassadeurs CJE
Corps

Après le lancement officiel de notre nouvelle image de marque, il est maintenant temps que tu fasses la connaissance de nos ambassadeurs. Laisse-toi inspirer par leur histoire, c’est la première étape de ta mise en action vers ton objectif de recherche d’emploi, de retour à l’école ou de projet d’affaires. Bonne rencontre avec Jessica qui a utilisé son passage au CJE pour enrichir son parcours et se développer sur les plans personnels et professionnels.

Un espace pour se construire

« Quand je suis arrivée au CJE, c’est parce que je cherchais à me comprendre, à apprendre à m’aimer. Il fallait que j’arrive à travailler mon énorme manque de confiance en moi, et c’est là que le CJE est arrivé sur mon chemin par l’entremise de mon agente d’Emploi-Québec. »

Jessica a choisi de se laisser guider par notre équipe d’intervenants du projet Départ@9 pour se développer en tant que jeune adulte. Au moyen d’un accompagnement personnalisé et d’activité de découverte de soi, notre ambassadrice a débuté sa métamorphose qui l’amènera à réaliser ses rêves.

« Il est immanquable que je vous parle de l’encouragement et du support que j’ai eu tout au long de mon parcours. Me croyiez-vous si je vous dis que je me suis sentie spéciale, intéressante, appréciée et avec une valeur aux yeux de quelqu’un?! Mon intervenante aura marqué l’un des plus beaux projets de ma vie de jeune femme. »

Un coffre à outils pour se développer

« Les ateliers internes du Carrefour m’ont ouvert l’esprit. C’est de là que j’ai développé ma débrouillardise. Réussir à prendre des informations sur Internet, réussir à faire mes appels téléphoniques… Je suis devenue plus autonome, plus adulte en fait. Bref, grâce à de petits pas de ce genre, mon assurance s’est aussi développée. »

Débrouillardise, autonomie, maturité, persévérance, respect, organisation… Autant d’attitudes professionnelles que Jessica a développées lors de sa participation au projet qui l’a amené à faire un retour à l’école.

« Je veux être en stabilité, grâce à une fondation solide. Je veux nourrir mes rêves afin qu’ils deviennent grands et forts. Je vais débuter en réalisant un de mes buts les plus proches. Obtenir un D.E.C. ou un BAC en travail social. Et ensuite, qui sait, un jour peut-être avoir mon entreprise. »

Un réseau d’aide à faire connaître

Jessica, selon ton expérience, est-ce que tu recommanderais le CJE à un ami? « Très certainement! Je conseille le CJE à n’importe qui.  C’est le bon endroit pour recevoir de bons conseils pour entreprendre des démarches pour soi. »

Être ambassadeur du CJE, c’est prêter son nom, son image pour faire connaître notre organisme. Accepté ce mandat n’était pas seulement de dire oui à une séance photo. En plus d’avoir son visage en format géant un peu partout dans la ville, dans les journaux ou sur notre site Internet, c’est aussi faire la promotion des valeurs et d’encourager la jeunesse.

Jessica

« Il faut se dire que le CJE, c’est une belle et grande entreprise à but non lucratif qui est ici depuis maintenant 20 ans et qui a dû sauver une panoplie de personnes et c’est une autre raison pour laquelle j’ai dit oui pour être ambassadrice. »

Jessica souligne que les ateliers SIMDUT, RCR ainsi que son stage chez Ordi-Vert lui ont permis d’enrichir ses compétences et de prendre confiance. Aussi, elle décrit la visite à l’Assemblée Nationale comme une activité mémorable de son passage ici.

« Au Carrefour, ce fut plus facile de me rapprocher des autres participants lors d’ateliers et de tisser des liens étonnement plus rapidement qu’à l’école ou dans un emploi ». Le CJE est aussi un milieu de vie riche qui permet à nos jeunes de créer des liens durables entre eux. Le lien du jeune avec son intervenant perdure souvent à travers les années. « L’ambiance chaleureuse quand tu entres dans les locaux et que tu es accueillie par Nancy à la réception, ça te suit tout au long de ton parcours. Comme mon intervenante qui n’aura pas été que de passage dans ma vie, je te remercie Julie. »

Si tu croises notre merveilleuse et persévérante ambassadrice quelque part en ville, n’hésite pas à lui dire félicitations pour l’engagement qu’elle a pris avec elle-même en franchissant la porte du CJE la première fois et toutes les autres fois. Bravo Jessica, ton CJE est fier de toi!

*Crédits photo: Etienne Boisvert Photographe

Publié par

Geneviève Girard
J’ai créé ma première entreprise de vente itinérante à l’âge de 5 ans et un journal étudiant en 6e année, je suis une passionnée d’entrepreneuriat et d’implication citoyenne! À preuve, j'ai participé à un conseil d’administration d’une entreprise d’économie sociale en démarrage et je suis collaboratrice pour un blogue sur l’achat local.