Aller au contenu principal

Emploi agricole : être solidaires de nos terres

Monde du travail
agriculture
Corps

On le sait, l’environnement c’est important. Et quand on parle d’environnement, on parle aussi de la Terre et de ce qu’elle peut nous offrir. Mais qu’en est-il de nos terres, à nous, au Québec?

La réalité actuelle des producteurs

Les travailleurs agricoles du étaient déjà aux prises avec une grande problématique de production due à un manque de travailleurs, ils se sont donc tournés vers les travailleurs étrangers depuis quelque temps déjà. Au Canada, on compte environ 60 000 travailleurs temporaires étrangers par année, provenant du Mexique et du Guatemala. Au Québec, c’est environ 16 000 travailleurs qui viennent nous prêter main-forte annuellement en plantant, récoltant, arrosant, et en emballant nos produits. Et on va se le dire, ce sont ces produits-là qui partent de nos champs pour arriver à nos tables.

Sans cette main d’œuvre, nous sommes à risque de perdre 75% de nos produits locaux. La crise de la Covid-19 a de réels impacts sur le monde agricole québécois.  Les frontières fermées, les délais de quarantaine obligatoire combinés aux difficultés habituelles de recrutement plongent les agriculteurs dans une situation difficile. C’est tout le Québec qui a besoin de mains pour travailler dans les champs et sur les fermes. Encore plus que jamais !
Donc la question se pose… Qui va donc remplacer ces travailleurs étrangers dans les champs ? Et c’est là que tu entres en jeu !

Récolte le fruit de tes efforts

En ce moment, c’est déjà plus de 4000 personnes qui ont postulé pour aider à nourrir le Québec via la campagne J’y vais sur le champ. Si eux peuvent le faire, toi aussi tu peux te joindre au mouvement! Donc si tu as envie de t’y mettre et d’être solidaire à nos terres, voici ce qu’il faut faire pour aller travailler dans les champs, dans ta région :

Chaque région est gérée par ce qu’on appelle des Centres d’emploi agricole. Pour faire ta demande à celui de la Mauricie, clique ici ! Sinon, contacte directement Stéphanie Vaugeois au 819 378-4033 poste 230 ou par courriel à ceamauricie@upa.qc.ca 

Bien sûr, selon les régions, les demandes seront variables. Les types d’agriculture et de production diffèrent également selon les milieux, car chaque lopin de terre a quelque chose d’unique à offrir. C’est pourquoi il y a une liste vraiment intéressante selon ce que tu pourrais faire dans les champs et selon les produits à récolter (légumes, petits fruits, pépinière, fermes laitières, fleurs, etc.). Tu trouveras cette liste en cliquant sur le lien dans le paragraphe précédent.

Ce qu'il te faut

Aucune expérience ni formation n’est requise et tu auras la chance de développer plusieurs attitudes en travaillant sur une terre :

  • Persévérance
  • Esprit d’équipe
  • Efficacité
  • Patience
  • Respect

Dis comme ça, ça a l’air plutôt évident, mais ton corps va être appelé à bouger, s’accroupir, être à l’extérieur et faire des mouvements répétitifs. C’est donc l’occasion de te mettre au défi et de prendre ton courage à deux mains! En plus, c’est une occasion favorable de bouger et te maintenir en forme ! Pour en savoir davantage sur les conditions, les tâches, et les critères d’admissibilités, clique ici.
 

Si tu as besoin d’être accompagné pour retourner sur le marché de l’emploi, on est là pour toi ! Appelle-nous au 819-376-0179!

Merci de contribuer à cet élan de solidarité !

Publié par

Émilie Turcotte-Blais
Créative dans l’âme et exploratrice à temps plein, j’aime partager mon savoir dans mon milieu de travail et contribuer à sa mission : favoriser le bien-être des jeunes de notre région. Technicienne en travail social de formation, j’adore ajouter ma couleur dans mes interventions par la thérapie d’impact et l’introspection par l’art. Je crois forcément que l’art et l’intervention vont de pair ensemble et qu’ils permettront à de merveilleux jeunes de s’épanouir!
Designed by Cisco Certification