Aller au contenu principal

Comment réussir ma colocation

Monde citoyen
amis
Corps

Habiter avec quelqu’un peut apporter beaucoup de positif, des soirées endiablées aux marathons cinéma, mais peut inévitablement venir avec son lot d’embûches, même en habitant avec son meilleur ami. Avant de cohabiter avec une ou plusieurs autres personnes, il est important d’entamer une discussion sérieuse, pour partager vos points de vue et exprimer vos limites entre ce qui est acceptable pour vous et ce qui ne l’est pas. Voici quelques sujets pertinents à aborder avec tes futurs colocs.

La personnalité

Chaque personne est un joli paquet personnalisé qui inclut de grandes qualités et des petits (ou gros…) défauts. Bien sûr, il y en a certains que nous sommes en mesure de tolérer et accepter parfaitement et d’autres… pas du tout. Il est donc judicieux de se pencher sur la question et d’être très réalistes par rapport à notre degré de tolérance envers les traits uniques de nos possibles colocataires. L’idée est d’éviter de se mettre dans une situation où les conflits pleuvent autant que le ciel d’avril! Suis-je correct avec la non-ponctualité de Marie? Puis-je vivre avec la malhonnêteté de Claude? L’air bête de Ginette va-t-il me faire sortir de mes gonds?

Les habitudes de sommeil

Nous le savons tous, certains sont de vrais oiseaux de nuit alors que d’autres, des coqs chantant au petit matin! Bien qu’il ne soit pas nécessaire de vivre avec des gens ayant les mêmes habitudes de sommeil que nous, il est primordial de prendre cet élément en considération avant d’emménager, puisque chacun devra certainement respecter le calme lors des périodes de sommeil des autres. Le sommeil est un élément important pour une santé mentale et physique optimale, alors aussi bien mettre toutes les chances de notre côté en prévoyant!

Les habitudes alimentaires

La nourriture et le partage de celle-ci peuvent s’avérer une source de frustration inépuisable, croyez-moi… En effet, l’un a peut-être un budget beaucoup plus élevé pour la nourriture et veut toujours cuisiner, alors que l’autre préfère manger à l’extérieur. Discuter du partage ou du non-partage de la facture d’épicerie est très important pour que chacun sache à quoi s’attendre et que chacun respecte les habitudes de l’autre. De plus, si vous avez des restrictions, allergies ou façons de vous alimenter spécifiques (par exemple, si vous êtes allergiques aux noix, ou si vous êtes végétariens), en parler avec tes futurs compagnons d’habitation peut faciliter grandement la vie de tous!

Les habitudes personnelles

Quelques habitudes peuvent malheureusement devenir des irritants dans une colocation, spécialement si elles vont à l’encontre de nos valeurs et convictions. Il est donc avisé d’en discuter et d’y réfléchir chacun de son côté, avant de se cogner le nez contre une surprise... Des exemples d’habitudes potentiellement conflictuelles incluent la consommation d’alcool, de cigarettes ou de drogues, des passe-temps bruyants, des visites fréquentes, etc.

L’attitude face à l’entretien ménager

Désordonné ou maniaque du ménage? Traîneux compulsif ou rangeux obsessif? Il est nécessaire de trouver un terrain d’entente à ce sujet et s’assurer un partage des tâches équitable afin que tous vivent dans un environnement qui lui convienne et éviter les désagréments. Le respect de chaque personne ainsi que de son espace est la clé pour une colocation réussie!

Habitudes sociales

Êtes-vous du type casanier plutôt introverti ou du type hyper social qui aime recevoir? Préférez-vous un environnement de vie calme et silencieux ou plein de vie et de musique? Il peut être pertinent de communiquer vos attentes et préférences à ce niveau avant d’emménager avec quelqu’un. Ainsi, vous pourriez peut-être établir un calendrier des événements, des visites ou des partys que chacun aimerait organiser ou encore déterminer des moments précis pendant lesquels vous préféreriez qu’une tranquillité soit observée.

Au final, la réussite d’une colocation passe d’abord et avant tout par la communication!  Nommer adéquatement ses besoins et désirs et être prêt à écouter ceux de l’autre personne est la clé du succès. N’oubliez pas que le respect mutuel, la tolérance et les compromis sont toujours de la partie pour établir une relation de colocation saine, satisfaisant et même plaisante! Notre milieu de vie est l’un des points essentiels pour être heureux et épanoui, alors mettez toutes les chances de votre côté pour une cohabitation positive! 

Publié par

Eve Leblanc
Éducatrice spécialisée et bachelière en psychoéducation, mon objectif premier est d’amener les gens vers l’épanouissement personnel. Positive et organisée, j’aime intervenir à partir des forces de l’individu dans le respect de soi et de l’autre. Je m’intéresse particulièrement au processus d’adaptation humain. Je suis passionnée par la cuisine, le sport et la psychologie.
Designed by Cisco Certification