Aller au contenu principal

Assurance-emploi, enfin la vérité!

Monde du travail
Assurance-emploi
Corps

Savais-tu que la loi de l’assurance-emploi existe depuis 1940 ? Bien qu’on tente de la faire adopter depuis 1919, c’est la crise financière des années 1930 qui entraîne son acceptation alors que le taux de chômage atteint 20%. On utilise encore l’expression chômage pour la désigner, mais l’assurance-chômage porte bel et bien le nom de l’assurance-emploi depuis la modification de la loi de 1996.

Connais-tu bien la loi de l’assurance-emploi et tes droits ? À toi de tester tes connaissances !

 

Tous les citoyens ont le droit de recevoir de l’assurance-emploi.

FAUX! Pour y avoir accès, il faut avoir cotisé au régime d’assurance-emploi. Si tu es travailleur autonome, il est également possible de pouvoir en bénéficier, renseigne-toi !

 

À partir de mon dernier jour de travail, j’ai 4 semaines pour compléter une demande d’assurance-emploi.

VRAI! Après cela, la demande est considérée en retard. Le gouvernement devrait traiter la demande dans les 28 jours civils suivant la réception de la demande.

Psssst ! Si tu remplis ta demande 3 semaines après avoir perdu ton emploi et que ça prend 28 jours pour la traiter…ça commence à être une longue période sans revenu. Bref, remplis donc ta demande dès que tu perds ton emploi !

 

Je n’ai pas besoin de fournir de documents pour que l’on traite ma demande.

FAUX! Lorsqu’il y a un arrêt de travail, l’employeur est dans l’obligation de fournir un relevé d’emploi (RE). La plupart des employeurs préfèrent l’envoyer directement à Service Canada, d’autres feront une version papier qu’il te faudra aller porter dans un centre de service. Il suffit de t’informer auprès de ton employeur pour connaître la méthode privilégiée. Voici la liste des informations à fournir pour remplir une demande

 

J’ai le droit de recevoir des prestations d’assurance-emploi, car j’ai travaillé cette année.

FAUX ! Pour avoir accès aux prestations de l’assurance-emploi, il faut avoir accumulé un certain nombre d’heures de travail pendant les 52 semaines qui précèdent la fin de mon emploi.
Exemple :

Depuis 2014, j’occupe un emploi à l’épicerie du coin. Je perds mon emploi le 17 avril 2019 puisque mon employeur n’a plus assez d’heures à m’offrir (manque de travail). L’assurance-emploi calculera mes heures travaillées seulement du 17 avril 2018 au 16 avril 2019. Pour connaître le nombre d’heures nécessaires

 

Si je quitte mon emploi (départ volontaire) ou que je suis congédié, il est possible que j’aie le droit de recevoir des prestations.

VRAI ! Chaque situation vécue par un travailleur lors d’une fin d’emploi est unique. Un agent vérifiera les faits et prendra une décision quant à l’accessibilité du travailleur au régime.

 

Je veux prendre un congé de maternité ou de paternité suite à la naissance ou l’adoption d’un enfant, je vais donc faire une demande d’assurance-emploi.

FAUX! Depuis 1996, le Québec s’est doté de son propre régime de prestations parentales. Les parents québécois doivent compléter une demande au Régime québécois d’assurance parentale (RQAP). Pour le reste du Canada, les parents remplissent une demande auprès de l’assurance-emploi.

 

Pour recevoir des prestations régulières, je dois être disponible et à la recherche d’un emploi en tout temps.

VRAI! L’assurance-emploi est un régime permettant d’aider financièrement les travailleurs canadiens lorsqu’ils vivent une situation précaire, il ne s’agit pas d’une période de vacances.

Exemple : J’ai perdu mon emploi au début de l’été et je reçois depuis des prestations régulières. Pendant la première semaine de juillet, je décide de partir en camping : pas de téléphone, pas de WIFI, enfin le calme ! La personne était-elle disponible au travail et à la recherche d’un emploi ? Non! Elle n’aurait donc pas droit de recevoir de l’argent pour cette semaine-là.

 

Pour avoir droit aux prestations spéciales, je dois avoir accumulé au moins 600 heures de travail.

VRAI ! Les prestations de maladie, de compassion, de maternité et parentales sont accessibles à tout travailleur ayant accumulé au moins 600 heures de travail. Une fois les semaines de prestations épuisées, le prestataire n’a pas accès aux prestations régulières.

Exemple : Mon médecin me met en arrêt de travail en raison d’une dépression. Je remplis une demande d’assurance-emploi afin de recevoir de l’aide financière pendant cette période. Comme j’ai accumulé au moins 600 heures de travail, je peux bénéficier des 15 semaines de prestations de maladie.

SI mon arrêt de travail se prolonge au-delà des 15 semaines de prestations de maladie accessibles, je ne recevrai plus d’argent provenant de l’assurance-emploi.

SI je quitte mon emploi suite à mon arrêt de maladie, je n’aurai pas accès aux prestations régulières puisque je n’avais pas accumulé le nombre d’heures de travail requis pour y avoir droit.

 

Je peux recevoir une alerte dans mon courriel personnel lorsqu’il y a du changement dans mon dossier.

VRAI! Commence par t’inscrire à Mon dossier Service Canada où tu pourras voir l’évolution du traitement de ta demande. Tu pourras également demander de recevoir les alertes par courriel.

 

Mon oncle m’a dit que…

Toujours FAUX! Pour avoir des informations justes et à jour sur l’assurance-emploi compose le 1-800-808-6352. Chaque dossier est unique. Avoir reçu du RQAP dans les deux dernières années, avoir reçu des indemnités pour un accident du travail (CNESST) ou de la route (SAAQ), toucher une pension, être travailleur autonome, être inscrit à une formation (même à temps partiel) sont autant de raisons qui peuvent affecter un dossier d’assurance-emploi.

***Les lois évoluent au fil du temps pour s’adapter aux différents changements de la société. Les informations comprises dans ce blogue sont donc sujettes à changement.

Merci à Mélanie Beauchamp pour sa précieuse collaboration à l'écriture de ce texte. 

Publié par

Marilyn Rheault
Je travaille au CJE depuis 2006, j’ai donc corrigé grosso modo 1000 CV ! Le défi que je me suis donné est de ne pas trop devenir « matante » avec les années qui passent et de toujours suivre les nouvelles tendances en lien avec la recherche d’emploi.
Designed by Cisco Certification